ENSEMBLE DE 12 GRAVURES FRANÇAISES,

L'INSTRUCTION DU ROY EN L'EXERCICE DE MONTER A CHEVAL,

ANTOINE DE PLUVINEL, PARIS 1627

Dessinées et gravées par CRISPIAN DE PAS LE JEUNE à Paris chez Pierre Rocolet

Encadrées. 

 

 

PRIX ET RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES SUR DEMANDE

 

Antoine de Pluvinel - L'Instruction du Roy dans l'exercice de Monter à Cheval Publié 1625

Pluvinel est une personnalité marquante de l'histoire équestre du 17ème siècle, en tant que leader de l'Académie française d'équitation. Né en 1555, ayant été envoyé à Naples, à l'âge de 10 ans, où il a commencé ses études par le célèbre moniteur d'équitation Pignatelli. Il y resta jusqu'en 1571. À son retour dans sa patrie, il fut présenté au roi Charles IX, qui lui accorda le grade de premier écuyer ordinaire. Puis il rejoint le futur Henri III lors de son voyage en Pologne en quête d'une couronne. Au lieu de cela Henry est devenu le successeur de son frère Charles et, en accédant au trône, a nommé Pluvinel Grand Ecuyer. Le prochain roi de France, Henri IV, le mit à la tête de toutes les écuries royales.
En 1594, le roi autorise Pluvinel à ouvrir sa propre école d'équitation à côté desTuileries. Plus tard, après la naissance de l'héritier royal en 1601, on lui demanda de superviser son éducation.
Pluvinel se distingue de ses modèles italiens en innovant ses propres méthodes:
- les chevaux étaient entraînés avec force, parfois avec une grande brutalité. Pluvinel, d'un autre côté, prône la douceur et est le premier à condamner la contrainte physique.
- plutôt que de chercher à atteindre la performance, son objectif principal est d'avoir un cheval souple. Pour y parvenir, il utilise des exercices de piliers. Il conseille d'abord d'utiliser un seul pilier, puis des piliers jumeaux, une invention personnelle, dans le but d'abaisser les hanches du cheval.

 

 

 

SET OF TWELVE FRAMED FRENCH COPPER-PLATE ENGRAVINGS,
L’INSTRUCTION DU ROY EN L’EXERCISE DE MONTER A CHEVAL,  
ANTOINE DE PLUVINEL, PARIS 1627
 

Design and engraved by CRISPIAN DE PAS LE JEUNE à Paris chez Pierre Rocolet

 

 

Antoine de Pluvinel – L’Instruction du Roy en l’Exercice de Monter à Cheval Published 1625

Pluvinel is a seminal personality of the 17th century equestrian history, as a leader of the French Riding Academy. Born in 1555, having been sent to Naples, age 10, where he began his tuition by the famous riding instructor Pignatelli. There he remained until 1571. On his return to his homeland, he was presented to King Charles IX, who granted him the rank of First Ordinary Equerry. Then he joined the future Henry III on his trip to Poland in quest of a crown. Instead Henry became successor to his brother Charles and, when acceding to the throne, named Pluvinel full Equerry. The next king of France, Henry IV, put him in charge of all the Royal Stables.

In 1594, the king allows Pluvinel to open his own Riding School beside the Royal Tuileries one. Later, after the 1601 birth of the royal heir, he was asked to oversee his education.

Pluvinel differs from his Italian models by innovating his own methods:

- horses used to be trained forcefully, sometimes with great brutality. Pluvinel, on the other hand, advocates gentleness and is the first to condemn physical constraint.

- rather than seeking to attain performance, his primary aim is to have a supple horse. To attain this, he uses pillar exercises. He advises using a single pillar at first, then twin pillars, an invention of his own, for the purpose of lowering the horse’s haunches.